La mobilisation des gilets jaunes est révélatrice à la fois de la colère de la population face aux injustices sociales et de l’absence de volonté réelle du gouvernement de lutter contre les enjeux environnementaux. La question du pouvoir d’achat est cruciale pour la grande majorité de la population à La Réunion et en France hexagonale. La politique fiscale d’Emmanuel Macron a renforcé les inégalités au profit des riches et des grandes entreprises tandis que l’évasion fiscale reste impunie.

Ces inégalités et l’injustice fiscale sont encore aggravées par les hausses des prix des carburants. Le poids des dépenses énergétiques représente 14,9% du revenu des ménages les plus pauvres, et seulement 5,9% pour les plus riches qui sont pourtant les plus gros pollueurs. Pour les riches, les hausses de prix sont indolores. Beaucoup de personnes modestes qui n’ont pas d’autres alternatives que d’utiliser un véhicule sont fortement touchées par la hausse des prix des carburants. La politique sinistrée de La Région Réunion en matière de transport en commun ne laisse aucune alternative crédible aux usagers de la route. La NRL est un gouffre énergivore et ne fera qu’accentuer le tout automobile sans résultats tangibles sur les embouteillages.

La taxe sur les carburants est présentée par le gouvernement comme une réponse aux enjeux du réchauffement climatique, mais elle va surtout servir à boucher les trous du budget : en 2019, sur les 37 milliards prévus de taxe sur les produits énergétiques, seuls 7,2 milliards seront affectés à la transition écologique.

Les envolées du Président Macron sur sa volonté de lutter contre le réchauffement climatique ne résistent pas aux faits. S’en prendre une nouvelle fois aux plus démunis représente une faute historique alors que toute une frange de la population est encore à convaincre sur la nécessité d’une politique environnementale volontariste. Le Président Macron oppose la population au lieu de la faire adhérer à un projet incontournable de lutte contre le réchauffement climatique. Sa politique dogmatique ultra libérale est suicidaire. Les mobilisations d’aujourd’hui doivent permettre de croire à de nouvelles alternatives financées en particulier par l’arrêt des exonérations fiscales tel le Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi (26 milliards/an), l’arrêt des niches fiscales pour les énergies fossiles, le rétablissement de l’ISF (4,6 milliards/an), la fin de la baisse des impôts sur les sociétés (1,2 milliards/an), et la lutte contre l’évasion fiscale (80 milliards/an)... Il y a d’autres moyens que de s’attaquer à ceux qui n’en peuvent déjà plus.

Face aux immenses enjeux environnementaux et de santé, la fiscalité peut être un outil pour financer la transition écologique à condition qu’elle ne soit pas inégalitaire. Utiliser la fiscalité pour inciter une société entière à réduire sa consommation d’énergies fossiles n’a de sens que si dans le même mouvement des compensations sociales redistributrices le permettent. Il faut également désinvestir dans les énergies fossiles et investir massivement dans les alternatives : dans les transports en commun pour les rendre plus denses, moins chers et plus propres, dans le développement des pistes cyclables, l’arrêt de l’étalement urbain qui aggrave les problèmes de transport, la relocalisation des activités économiques, des services publics et des commerces de proximité, le développement d’une politique ambitieuse pour des logements accessibles et bien isolés et ventilés, enfin répondre aux besoins sociaux utiles et durables pour la majorité de la population.

La hausse des prix du carburant est injuste et inefficace en l’absence d’une véritable transition écologique et sociale. Attac est disponible, avec les citoyens, les associations et syndicats qui partagent ces convictions, pour prendre toutes les initiatives qui permettront d’avancer vers la satisfaction de ces revendications et un changement radical de politique sociale et écologique.
 

 

Pour Attac Réunion
Didier BOURSE

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Femme Tennis Tennis Lunar Converge Lunar Femme Nike Nike Converge Nike wOnPk0
À propos des formats de texte

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • GTX Merrell 2 Chaussures Moab Rando Femme l13TcJFK